Skip to content

Qu'est-ce que le PRP - Plasma Riche en Plaquettes ?

Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

100% sécuritaire. Le traitement PRP utilise les propres plaquettes du sang prélevées chez le patient.

Aucun risque de transmission de maladies, de réactions allergiques ou de rejet.

LES BIENFAITS DU PRP

Plasma Riche en Plaquette

Le concentré de plaquettes sanguines que l'on retrouve dans le PRP permet:

AMÉLIORATION

  • Améliore la texture, la densité et la luminosité de votre peau.
  • Améliore l’aspect des cicatrices d’acné ou des cicatrices post-traumatiques (vergetures, marques chirurgicales, etc.)
  • Stimule la repousse de cheveux.
  • Augmente la synthèse ou la régénération des fibres élastiques de la peau et du collagène.
  • Accélère le processus de cicatrisation dans les lésions musculo-squelettiques par ses facteurs de croissance.

RÉDUCTION:

  • Diminue les taches brunes liées aux rayons UV ainsi que les rougeures.
  • Réduire les rides, ridules et les cernes.

 

LE PRP, EST-CE POUR VOUS ?

Si vous répondez oui à l'une des questions mentionnées ci-bas.

Vous avez des douleurs chroniques

Les traitements standards ne fonctionnent pas

Vous désirez retarder votre chirurgie

Vous devez reprendre vos activités rapidement

MIEUX COMPRENDRE - VULGARISATION

Les types de PRP

Les types d'injection et leurs actions

La ''recette'' du PRB est choisie selon la lésion à traiter. Il ne suffit pas de récupérer le plasma pour ensuite l'injecter.

La ''recette'' doit être composée: du type de PRP et des agents nécessaires pour le traitement.
Il faut prendre en compte: le temps de traitement et la vitesse de centrifugation.

  • On peut établir 2 types: PRP et PRP avec leucocytes.
  • On peut y ajouter des agents complémentaires et des agents de conservation selon la nature du traitement.
  • Nous devons considérer le temps entre: la création du PRP et le traitement incluant la durée de celui-ci afin d'assurer la préservation du Plasma Riche en Plaquettes (PRP).
  • La vitesse de centrifugation: Une centrifugation trop rapide diminuera l'action du PRP, tandis que s'il est trop lent, la concentration du PRP ne sera pas suffisante.
TRAITEMENTS

Corticoïde : Réduit l'inflammation

Viscosupléance : Agit comme un lubrifiant

Plasma Riche en Plaquettes : Traite la lésion

Cellules souches: Création de nouvelles matières

CORTICOÏDES
VISCOSUPLÉANCE
TRAITEMENT PRP
CELLULES SOUCHES

POURQUOI LE PRP FONCTIONNE ?

En raison de la présence de facteurs de croissance essentiel

Les plaquettes sont responsables de la formation de caillots lors de la coagulation sanguine. Elles libèrent, au contact de la lésion, une douzaine de puissantes protéines contenues dans les granules alpha des plaquettes.

Ces protéines peuvent initier la cicatrisation des tissus avec un développement de nouveaux vaisseaux et du processus de cicatrisation.

Le PRP incite les cellules souches à réparer la lésion

QU'EST-CE QUE LE PRP ?

INTRODUCTION

La thérapie PRP est considérée comme une technique de pointe et est utilisée depuis quelques années en Europe et aux États-Unis. Il s’agit d’un traitement sécuritaire et très prometteur approuvé par le Conseil Olympique International.

L’injection de PRP n’est pas un traitement antidouleur comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou les injections de cortisone mais plutôt un traitement de réparation.

LE PRP SOUS FORME LIQUIDE

  • On utilise un produit qui provient du patient sans agent de conservation.
  • Il peut être transformé sous forme de gel : Platelet Gel, en 5 secondes, en le combinant avec un mélange de thrombine et de chlorure de calcium, permettant aux puissants composants cicatrisant de rester en place lors de l’application. Le platelet Gel est utile dans certains cas cliniques.

LA COMPOSITION DU PRP

Le PRP est du plasma sanguin contenant un concentré de plaquettes, plusieurs fois supérieurs au taux normal et autres facteurs de croissance. Il est obtenu par une centrifugation du sang.

Le plasma riche en plaquettes apporte des facteurs de croissance qui stimule la prolifération des ténocytes (cellules tendineuses) et favorise l’angiogénèse (formation de vaisseaux sanguins).

Ces plaquettes concentrées contiennent de gros réservoirs (de forme circulaire ou granules Alpha) contenant des protéines bioactives ou facteurs de croissance, des protéines précurseurs pour initier et accélérer la réparation tissulaire.

LES FACTEURS DE CROISSANCE DU PRP

Il existe une douzaine de facteurs de croissance différents. Le concentré plaquettaire autologue peut accélérer le processus de cicatrisation, en raison de la présence de facteurs de croissance essentiels incluant :

  • platelet-derived growth factor (PDGF),
  • transforming growth factor beta (TGF beta),
  • vascular endothelial growth factor (VEGF)
  • epidermal growth factor (EGF).
  • PDGF amorce la guérison de tissus conjonctifs, augmente la mitogénèse, l’angiogénèsis et l'activation macrophage.
  • VEGF possède un puissant angiogénique, augmentant les activités mitogéniques et la perméabilité vasculaire.
  • TGF beta augmente la chémotaxis et la mitogénése et stimule la position de collagène.
  • EGF incite le développement épithélial et promet l’angiogénése.
Plasma Riche en Plaquettes

Les composants du sang total; les plaquettes se trouvent dans la couche "Buffy Coat", au taux normal de 250 000

Processus PRP, étape de conception du PRP, plasma riche en plaquettes

LA PRÉPARATION DU PRP

Le PRP est obtenu après avoir fait une prise de sang au patient.  Le prélèvement est, par la suite, placé dans une centrifugeuse pour en séparer les différents composants afin d'augmenter la concentration des plaquettes et des facteurs de croissance. La couche riche en plaquettes est prélevée et c’est cette dernière qui servira à l’injection intra-tendineuse. Ces plaquettes libèrent des facteurs de croissance en grand nombre permettant la cicatrisation des tissus lésés, en stimulant les cellules souches locales, et réduisent l'inflammation et les hémorragies.

3 ÉTAPES

  1. Prélèvement sanguin.
  2. Le sang est centrifugé.
  3. Les plaquettes concentrées sont ensuite ré-injectées dans la zone pathologique.

A SAVOIR AVANT LE TRAITEMENT

CONTRE INDICATION

  • Les personnes souffrant d'une maladie auto-immune, de sang ou de la peau.
  • La prise de médicaments antiagrégants, comme l’aspirine.
  • La prise d'antibiotiques, d'antidépresseurs favorisant la sensibilité à la lumière.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent.
  • La dysfonction plaquettaire
  • La thrombopénie critique
  • L'instabilité Hémodynamique
  • La septicémie
  • Une infection locale du site d’injection
  • Un déficit glycoprotéique, de maladie de Von Willebrand ou dans le cas rare d’hyperproduction de plaquettes lors de thrombocytémie essentielle.
  • une personne souffrant d'un cancer – en particulier hématopoïétique ou osseux

CONCENTRATION RÉDUITE PRP

Les patients ayant un déficit sanguin auront une concentration réduite de plaquettes dans le plasma.

  • HGB < 10 g/dl
  • Numération plaquettaire <105/ul