Skip to content

Ce qu’il faut savoir sur l’eau en voyage !

eau4

À savoir !

Les risques liés à la consommation d’eau varient grandement d’un pays à l’autre.

En zone tropicale, l’eau ne doit jamais être considérée comme potable, pas plus dans un restaurant, à l’hôtel 4 étoiles que sur la rue.

Quelle quantité d’eau il faut boire ?

Boire de 1 à 2 litres par jour.

Si votre urine est de couleur foncée, il faut augmenter votre consommation d’eau.

Quelles sont les maladies dans l’eau que nous pouvons être immunisées ?

Hépatite A

L’hépatite A est une maladie présente dans le monde entier. Elle est courante dans les pays en développement et est généralement associée à des mesures d’hygiène déficientes. Le virus de l’hépatite A, présent dans l’eau, attaque le foie et peut causer une maladie bénigne à grave.

Choléra

Le choléra est une infection intestinale aiguë causée par la bactérie Vibrio cholerae. La maladie se propage par l’ingestion d’eau et d’aliments contaminés.

E. Coli

C’est une bactérie communément trouvée dans les intestins de mammifères, humains compris. Il en existe différentes formes dont certaines sont pathogènes, provoquant des infections intestinales, infections urinaires ou génitales. La présence d’E coli dans l’eau révèle une contamination fécale.

Salmonella serovar Typhi

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne qui se transmet par l’eau, les aliments ou par les excréments contaminés. Elle est causée par Salmonella enterica serovar Typhi (Salmonella Typhi).

Prudence !

La congélation ne tue pas les micro-organismes.

  • Utiliser de l’eau embouteillée non-décapsulée;
  • Attention à la glace concassée;
  • Éviter de se brosser les dents avec l’eau du robinet;
  • Éviter d’avaler l’eau dans la douche.

Dermatite des nageurs ou bilharziose ou schistosomiase (parasite)

Principalement par contact avec de l’eau contaminée (eau douce dans les régions endémiques); des larves nageantes infectantes (cercaires) pénètrent directement dans la peau.

Quoi faire ? Sortir de l’eau douce immédiatement, se frotter la peau avec un linge sec. Il faut 10 minutes aux larves pour pénétrer la peau.

Les signes qui suivent l’infection sont des éruptions ou des démangeaisons cutanées. Deux mois après l’infection, de la fièvre, des frissons, une toux et des douleurs musculaires peuvent apparaître alors que les parasites atteignent leur maturité.

Types de contaminants

Biologiques :

Présente un risque, voire un danger immédiat :

  • parasites protozoaires : micro-organismes, souvent d’origine animale ou humaine, transmis par voie fécale-orale;
  • bactéries : eau contaminée en amont par des déjections animales ou humaines;
  • Virus: Attendent un hôte sur lequel se développer.

Chimiques :

Si la consommation régulière est hautement toxique, une consommation épisodique présente moins de risques.

Radiologiques : Très rare – sauf aux alentours de Tchernobyl ou de Fukushima.

Méthodes de purification

  • Ébullition: bouillir 1-2 minutes à gros bouillon
  • Filtration: filtre mécanique ou chimique
  • Halogénation: désinfection chimique

Questions ?

Est-ce que je peux boire du café ou du thé sans danger?

Oui

Même si l’eau est parfaitement potable, est-ce que je peux tomber malade?

Oui : la tolérance à un certain type d’eau varie d’une personne à une autre et évolue en fonction du temps.

Laissez un commentaire